This site uses cookies. If you continue, you consent to this.

Travaillez avec nous

Travaillez avec nous

Hays évolue dans un environnement de haute performance et notre culture d’entreprise est en constante évolution. Nous évoluons dans une culture méritocratique, qui favorise et récompense ses collaborateurs en fonction de leur performance, parce qu’ils sont notre plus grand atout.

Nous recrutons un potentiel, et nous nous attachons à développer vos compétences et votre expertise. Ce qui prime chez Hays, c’est l’adéquation de votre personnalité avec nos valeurs.

Ce sont ces valeurs qui assure le succès individuel de nos collaborateurs, et le succès de notre entreprise.


Curieux

Pour devenir un professionnel du recrutement performant, il est nécessaire de faire preuve d’une curiosité constante, aussi bien dans vos échanges avec vos clients et vos candidats que dans la compréhension et la connaissance des métiers et secteurs d’activité sur lesquels vous évoluez.

Ambitieux

Nous mettons notre dynamisme et notre ambition au service de notre métier, et avons pour ambition de nous inscrire dans une relation gagnant-gagnant tant avec nos clients que nos candidats.


Expert

Notre stratégie d’hyperspécialisation permet à nos collaborateurs de se positionner comme de véritables experts, référents sur leur marché. Ils comprennent parfaitement les problématiques de leurs clients et les attentes de leurs candidats et s’efforcent d’y répondre chaque jour.


Passionés par les relations humaines

La relation humaine est au cœur de notre action quotidienne. Nous bâtissons des relations privilégiées avec nos différents interlocuteurs, clients et candidats, afin de les accompagner au mieux dans leur projet.

Rencontrez nos collaborateurs

#YourHaysStory

Notre plus grande force, ce sont nos salariés ! C’est pourquoi le suivi et l’évolution de notre personnel constituent notre priorité. Chacun chez Hays a un parcours unique.

Découvrez maintenant quelques-uns de ces parcours.

Pierre-Luc Rigal

Regional Manager, Lille

Stéphanie De Ribou

Consultant Junior

Pauline Proy

Responsable de division

Florian Eguienta

Consultant principal

Maxime Hochard

Consultant Senior

Pierre-Luc Rigal

Regional Manager, Lille

Qu’est-ce qui vous a fait opter pour une carrière chez Hays?

J’ai débuté ma carrière professionnelle chez Hays en janvier 2004. Au cours des différents entretiens préalables à mon embauche, j’ai rencontré des personnes simples, dynamiques et sympathiques, en phase avec la culture de leur entreprise. Hays était alors une société de recrutement internationale fraichement implantée en France, depuis moins de 3 ans. On m’a présenté un projet d’entreprise très ambitieux, dans lequel je me suis rapidement projeté puis inscrit. L’objectif pour Hays était de devenir le leader du recrutement en France ; pour moi, c’était de participer à ce développement très motivant, d’apprendre et d’évoluer.

 

À quoi a ressemblé votre première année ?

 

Une année riche et passionnante qui est passée en un éclair. Riche en rencontres et apprentissages. Passionnante en rythmes, challenges et réussites !
Qu’est ce qui vous procure le plus de reconnaissance dans votre travail?
Avant de manager une équipe, la reconnaissance dans mon travail de consultant était essentiellement basée sur des éléments factuels. Elle venait du chiffre réalisé, de mes records personnels dépassés, mais aussi des négociations réussies, des comptes développés, des barrières que je repoussais…
En étant Manager, la reconnaissance vient forcément de la réussite de mon équipe, des records individuels et collectifs atteints, de l’autonomie acquise, de la montée en compétences et de l’épanouissement de chacun de mes collaborateurs.

 

Quelle a été votre évolution?

 

J’ai commencé sur la division M&E comme Consultant « Jeune diplômé » en janvier 2004.
Puis j’ai évolué au bout de 3 mois comme Consultant « Junior » avant d’être confirmé Consultant 3 mois plus tard.
En 2005 j’ai évolué Consultant Senior sur la Division Bâtiment/Travaux Publics.
En 2006 tout en créant une nouvelle division (la Maîtrise d’œuvre) j’ai commencé à manager pour évoluer en 2007 comme Responsable de Division.
J’ai pris le management d’une équipe de 7 consultants sur la division Bâtiment / Immobilier et pris en charge le développement de la division Architecture que j’allais une fois de plus confier, une fois lancée, à une nouvelle recrue.
En 2008, j’ai pris le management du bureau de Lille tout en gardant le côté opérationnel de notre métier à travers le développement de la division Administration de Biens.
Je suis aujourd’hui Regional Manager d’un bureau qui compte une assistante et 16 consultants… et qui ne compte pas s’arrêter là !

 

Quel(s) conseil(s) donneriez-vous à quelqu’un qui entame une carrière chez Hays?

 

Les conseils que je donne (ou rappelle) à mes consultants, c’est que tout est possible dans notre métier et chez Hays. On peut tout envisager à condition de se fixer un objectif ambitieux et de se donner les moyens de l’atteindre.
Cela passe par la nécessité de faire simplement les choses, sans compliquer notre métier. Et surtout en se mettant régulièrement en danger pour repousser toujours plus loin nos barrières souvent non fondées.
Outre cet état d’esprit, il est primordial d’être très organisé au quotidien afin d’être précis et efficace dans chacune de nos actions et de s’assurer que ce que l’on fait a du sens !
Ne gâchons pas notre énergie, elle est précieuse pour performer et atteindre notre cible avec le sourire !



"Le développement commercial n'est pas seulement un appel, la façon dont vous vendez un abonnement à un magazine, c'est construire une relation à long terme."

Pauline Proy

Responsable de division

Qu’est-ce qui vous a fait opter pour une carrière chez Hays ?

 

J’avais entendu parler de Hays lors de mon stage de fin d’études dans un cabinet de recrutement à Marseille. L’une de mes collègues avait débuté sa carrière chez Hays à Paris et y avait passé plusieurs années qui lui ont beaucoup plu. Nous avons échangé sur ce cabinet et j’ai eu un avis plutôt positif. Au moment de débuter ma recherche d’emploi, j’ai été contactée par Hays et le processus de recrutement a été dense mais assez rapide, et j’ai apprécié cette réactivité.

 

À quoi a ressemblé votre première année ?

 

Ma première année a été riche en travail, en émotions et en changements. Ce poste, qui est d’ailleurs mon premier, nécessite un réel investissement, mais qui fut récompensé à terme. Il faut penser sur du long terme.

 

J’ai appris beaucoup de choses, de nombreuses formations sont proposées, afin d’accompagner au mieux les nouveaux consultants. La motivation est la clé de la réussite ; il ne faut jamais se décourager. Il faut surtout prendre le temps de bien appréhender le poste et ne pas vouloir avancer trop vite au risque de brûler certaines étapes.

 

J’ai été également marquée par l’esprit d’entreprise et toutes les activités proposées par Hays, comme le fait de célébrer les fêtes importantes dans notre société, d’organiser des challenges pour gagner des appareils de nouvelles technologies ou des voyages, …

 

Hays est une entreprise dynamique, tout va très vite, il est important de savoir s’adapter et être réactif.

 

Qu’est-ce qui vous procure le plus de reconnaissance dans votre travail ?

 

Le fait de travailler dans le secteur des services, et plus précisément du recrutement, est motivant. Le moment où vous annoncez à un candidat que sa candidature est retenue et que vous venez de lui trouver un poste (et peut-être le poste de ses rêves), est magique. Malheureusement, nous ne pouvons pas recruter toutes les personnes que nous rencontrons, mais le simple fait de donner des conseils pour refaire un CV ou optimiser une recherche est valorisant.

 

Au-delà de cet aspect, le métier de consultant est avant tout celui de commercial. Nous sommes rémunérés en fonction de nos résultats, et les commissions proposées par Hays sont intéressantes. Il est vrai que les premiers mois restent difficiles, mais lorsque notre activité se met en place, cela s’en ressent sur la rémunération. En l’espace de 3 années passées chez Hays, j’ai pu rembourser la totalité de mon crédit ouvert pour financer mon école de commerce, acheter un appartement, et voyager.

 

Enfin, il faut savoir que Hays récompense les performances. J’ai participé à deux voyages organisés par la France (Ibiza et Dubrovnik) avec les meilleurs consultants de Paris et des régions. J’ai également eu la chance de partir à Marrakech et Malaga avec « Hays Elite », qui est un concours récompensant les meilleurs consultants des pays européens et latino-américains. Cela permet de rencontrer d’autres personnes et d’échanger beaucoup, tout en profitant d’un week-end privilégié de 4 jours, ou détente et repos sont mis à l’honneur.

 

Hays organise à chaque rentrée (septembre), une soirée reprenant les résultats de l’année passée et les objectifs de l’année suivante. Des prix sont décernés aux meilleurs consultants de l’année. J’ai pu remporter la coupe du Meilleur consultant sur les fonctions junior en 2014. Cela a été une vraie récompense pour tout le travail que j’ai pu fournir, et une vraie fierté.

 

Quelle a été votre évolution ?

 

J’ai toujours travaillé sur les métiers de l’Administration des Ventes chez Hays. Pendant quelques mois, j’ai mis en place mon activité. Lorsque mes résultants ont décollés, j’ai obtenu rapidement ma promotion de consultante senior. J’ai pu encadrer une personne à partir de cette date, soit à moins d’un an et demi d’ancienneté. Enfin, deux années après, j’ai eu l’occasion d’avoir 2 nouvelles personnes à manager.

 

Quel(s) conseil(s) donneriez-vous à quelqu’un qui entame une carrière chez Hays?

 

La clé du succès pour être un bon consultant chez Hays est la patience, la persévérance, et la réactivité.

Il faut savoir être patient et persévérant, car il s’agit d’une activité qui met du temps à se mettre en place, et les résultats ne sont pas visibles immédiatement.

Ensuite, le marché étant concurrentiel (nous travaillons souvent en concurrence avec d’autres cabinets), il faut être le premier à répondre au besoin de son client. La réactivité est donc de rigueur.

Enfin, la qualité du travail et des relations humaines est primordiale.



"La culture chez Hays est incroyable. Il y a énormément d’énergie chez Hays."

Stéphanie De Ribou

Consultant Junior

Cela fait tout juste 6 mois que je suis chez Hays donc en plein dans ma 1ère année.

Je venais d’un métier un peu différent (le marketing), mais on m’a offert la possibilité d’exercer mes compétences acquises lors de mes expériences précédentes, au sein de ma division BTP. Les 3 premiers mois ont été riches en informations. Je démarrais sur une division dont je ne connaissais pas les métiers, à un poste que je ne maîtrisais pas, à savoir le recrutement. On m’a donné tous les outils nécessaires à la bonne prise en main de mon marché, des process Hays et des mécaniques d’entretiens. Tout est mis en place pour que chaque consultant soit le plus rapidement autonome et puisse gérer son activité. Les journées sont intenses et ne se ressemblent pas et le challenge est passionnant. Ce que j’apprécie particulièrement c’est le contact avec les clients et les candidats que j’accompagne.

Quelle a été votre évolution ?

 

Je suis encore un « béb’Hays ». En terme de chiffre j’ai pu atteindre les objectifs fixés et tout est mis en place pour que je puisse passer Consultante Senior rapidement.

 

Quel(s) conseil(s) donneriez-vous à quelqu’un qui entame une carrière chez Hays?

 

Il faut avoir « l’envie d’avoir envie » ! Hays est avant tout une aventure humaine, aussi bien avec les collaborateurs en interne que les clients et les candidats. Il faut être réactif et ne pas se décourager dans les premiers mois, car on peut se sentir vite submergé. Suivre les conseils de ses managers, utiliser les outils mis à disposition et ne rien lâcher, c’est la clé du succès ! Et ne pas oublier de rire un peu avec ses collègues pour décompresser !



"Les jours ne se ressemblent pas dans le recrutement."

Florian Eguienta

Consultant principal

À quoi a ressemblé votre première année chez Hays ?

Ma première année chez HAYS fut très intense puisqu’elle s’est partagée entre 6 mois de stage de fin d’études et 6 mois en CDI.
Dès la période de stage je me suis beaucoup investi. Ce fut très formateur. D’ailleurs il m’a semblé qu’à chaque journée, je devais ingurgiter une quantité très importante de nouvelles informations sur l’entreprise et ses valeurs, sur le métier de Consultant et enfin le secteur d’activité du BTP. Secteur sur lequel j’étais totalement néophyte.

Au fur et à mesure des semaines, je sentais que je gagnais en autonomie sans pour autant avoir la satisfaction de placer un candidat sur un poste.
Ce qui demeure être la finalité du métier de consultant en recrutement.

 

Finalement je pense que le fait d’évoluer en Open Space m’a beaucoup apporté. En éveil permanent, je m’imprégnais des « best practices » des consultants les plus aguerris en les observant quotidiennement.

 

Quelle a été votre évolution ?

 

J’ai débuté chez HAYS en tant que stagiaire en 2014 dans les cadre de mes 6 mois de stage de fin d’études. J’intervenais en tant que chargé de recherche pour l’équipe du BTP sur le bureau de Paris.

 

En septembre 2014, dans la continuité de mon stage j’ai été recruté en CDI en qualité de Consultant en recrutement junior afin de prendre en charge la division Maîtrise d’œuvre au sein de l’équipe BTP. Après 4 mois, je suis confirmé à mon poste et obtient le statut de Consultant en recrutement.

 

C’est au mois d’Aout 2016 que je deviens Consultant Senior et, poursuivant sur ma lancée j’obtiens une nouvelle promotion 7 mois plus tard en devenant Consultant Principal. Aujourd’hui je me concentre sur le développement de l’activité Maîtrise d’œuvre en recrutant un nouveau Consultant pour m’accompagner dans mes missions.

 

Quel(s) conseil(s) donneriez-vous à quelqu’un qui entame une carrière chez Hays?

 

Hays est une société qui récompense le travail et le goût des efforts. Elle favorise la montée en compétences de ses collaborateurs en leur octroyant de l’autonomie et des perspectives d’évolution intéressantes. En se montrant ambitieux, sérieux et organisé il est possible d’atteindre des objectifs très élevés.
En contrepartie, je dirai qu’il faut être prêt à vivre ce que l’on appelle « l’ascenseur émotionnel ». Notre quotidien est fait de succès et d’échecs qui s’enchainent très rapidement. Cela ne doit pas nous faire perdre de vue les objectifs fixés. Il faut donc savoir se montrer patient et tenace.
En règle générale, on finit toujours par récolter le fruit de notre travail.



"Hays n’offre pas seulement un job, c’est une carrière."

Maxime Hochard

Consultant Senior

À quoi a ressemblé votre première année chez Hays ?
Je suis arrivé en septembre 2016 en tant que consultant junior sur la division M&E au Luxembourg, sur des métiers et un marché que je ne maîtrisais pas. Donc forcément la première année fut très intense en terme de charge de travail, mais également très enrichissante.
C’était une époque où le bureau du Luxembourg était en pleine mutation, j’étais fier de faire partie de cette aventure.
Plus personnellement une année synonyme de réussite, avec des Incentives gagnés (voyages au Mexique et à Lisbonne) et qui s’est achevé avec un prix du meilleur nouveau consultant France-Luxembourg lors de la Company Conférence en septembre 2017.

 

Quelle a été votre évolution ?

 

Evolution très rapide, car durant ma période d’essai et grâce aux bons résultats, je suis passé de consultant junior à consultant au bout de 5 mois.
Puis une seconde évolution en tant que consultant sénior 1 an plus tard en février 2018.
Actuellement je suis en passe de passer section manager avec en charge 3 consultants dans le domaine du BTP à manager à partir du 1er juillet 2018… 3ème évolution en 2 ans.

 

Quel(s) conseil(s) donneriez-vous à quelqu’un qui entame une carrière chez Hays?

 

Que c’est une société qui donne la possibilité, grâce aux efforts et à l’investissement personnel de grandir professionnellement.
C’est une société également qui donne la chance et les moyens aux consultants de réussir, donc si une personne est motivé, travailleur et qui se donne à fond… Les ingrédients seront là pour une réussite sur le poste.

 

Et à mes yeux le plus important être minutieux et consciencieux dans toutes les tâches de son quotidien.



"Je suis heureux d’avoir pris la décision de commencer une carrière en tant que consultant expert chez Hays."

Une journée chez Hays

Stagiaire
Consultant
Senior Consultant
People Leader
  • Matinée

    J’arrive au bureau, et commence par traiter mes emails. Je fais ensuite le point avec mon responsable sur le déroulement de mon stage, mes points forts, et axes d’améliorations. Nous définissons ensuite les priorités de la semaine : je dois aider deux consultants dans leur recherche : l’une concerne un poste de community manager, l’autre de directeur marketing pour une grande enseigne.

     

    Je commence par du sourcing : il s’agit de rechercher des profils via les différents outils que j’ai à disposition : base de données interne, CVthèques, linkedin….

    Je sélectionne les profils intéressants en vue de les contacter. Après 1h00 fructueuse sur ma première recherche, je commence à contacter les candidats sélectionnés. Certains ne sont pas joignables, je leur laisse un message, d’autres ne sont plus en recherche. Je réalise des entretiens téléphoniques approfondis avec 5 d’entre eux. Trois candidats me semblent correspondre à ma recherche, je les convie donc en entretien afin d’approfondir ce premier échange.

     

    Sur l’heure du déjeuner, je participe à un quizz sur le foot, organisé par notre directeur, pour espérer gagner la tenue officielle de l’équipe de France (coupe du monde oblige !)

  • Après cette pause détente, je rencontre 2 chefs de projets digitaux en entretien. Ces entretiens d’environ 1h me permettent d’en savoir davantage sur les candidats, leur compétences techniques, mais également leur savoir – être et leur projet professionnel. Mon objectif est de m’assurer que leur profil correspondra à l’entreprise dans laquelle je souhaite les positionner.

    A la suite de ces entretiens, je fais un point avec mon manager pour lui faire un retour sur ces deux candidats et décider ensemble de la pertinence de les envoyer à notre client. A cette occasion, il m’indique que l’un de nos clients est intéressé par un profil que nous avons envoyé la veille, et je me charge d’organiser ce rendez-vous. Je contacte le candidat pour lui annoncer la bonne nouvelle, prendre ses disponibilités et le briefer sur le poste, avant d’appeler notre client pour lui confirmer l’entretien.

     

    Je réalise les comptes-rendus des deux entretiens que j’ai eu cet après-midi, et les enregistre dans notre base de données, j’en profite également pour enregistre leurs documents administratifs.

    J’effectue ma to do list pour demain et pars rejoindre quelques stagiaires d’autres équipes pour un apéro bien mérité !

    Après midi
  • Matinée

    En arrivant au bureau, je commence par préparer ma journée : je tris mes mails et fais le point sur les CVs reçus depuis la veille ; je contacte les candidats qui me semblent intéressants, en vue de les rencontrer en entretien.

    Comme chaque début de mois, Je pars en réunion d’équipe : c’est l’occasion d’échanger avec mes collègues sur les tendances du marché, de partager nos difficultés et d’essayer de trouver des solutions ensemble. Notre manager nous présente les résultats du mois dernier, et définit les objectifs, individuels et collectifs, à atteindre ce mois-ci.

     

    De retour à mon poste, je passe à la prospection téléphonique : je vais contacter les clients avec lesquels je n’ai pas travaillé depuis un certain temps, et les prospects avec lesquels je ne travaille pas encore. Il s’agit de leur présenter Hays, nos services, et détecter leurs potentiels besoins en recrutement . Je valorise également mon rôle de conseil en échangeant sur les tendances du marché. Je profite de cet échange téléphonique pour les convier à notre présentation de l’étude de rémunération qui aura lieu le mois prochain. Je propose aux clients et prospects intéressés, une rencontre afin d’aller plus loin et personnaliser notre échange.

     

    Durant ma pause déjeuner, je descends faire une partie de babyfoot et profiter du soleil en déjeunant avec quelques collègues sur notre terrasse.

  • Après la pause, je rencontre des candidats en vue de les positionner ensuite chez mes clients et prospects. A travers ces entretiens, mon objectif est d’identifier leurs compétences clés et de bien définir avec eux leur projet professionnel, leurs attentes et leur souhaits d’évolution, pour pouvoir les positionner au sein d’organisations qui leur permettront de se réaliser et s’épanouir : nous définissons une liste d’entreprises cibles, auprès desquelles je présenterai leur candidature.

    De retour à mon poste, j’envoie les CVs des candidats aux responsables recrutement des entreprises que nous avons ciblé, et les contacterai demain par téléphone pour échanger de vive voix sur ces profils.

     

    Je reçois un appel d’un de mes clients, qui me confirme vouloir recruter l’un des candidats que je lui ai présenté ; j’appelle aussitôt le candidat pour lui soumettre la proposition de mon client : le candidat est ravi et accepte la proposition : il était en recherche d’un poste depuis 3 mois : voilà le moment clé de mon métier, celui qui lui donne tout son sens ! pour célébrer ce placement je sonne la cloche et suis applaudi par toute mon équipe ; un mail est envoyé à toute la France pour partager cette réussite.

     

    Je termine ma journée en rédigeant une offre d’emploi que je diffuse ensuite sur les jobbaords.

     

    Le mois commence vraiment bien, et je décide de sortir fêter ça avec quelques collègues.

    Après midi
  • Matinée

    Je reçois le mail d’un prospect intéressé par nos services, suite à l’envoi d’un CV que je lui avait fait parvenir il y a 3 jours : c’est une excellente nouvelle, car c’est un prospect qui travaille habituellement en exclusivité avec l’un de nos concurrents ! J’appelle le candidat qui me dit être en process avancé avec une autre entreprise, mais je parviens à le convaincre de rencontrer mon prospect. J’organise l’entretien pour le lendemain.

     

    Je lance ensuite une recherche dans notre base de données, en vue de trouver d’autres candidats à présenter à mon prospect ; j’élabore une liste, puis les contacte pour leur parler de cette opportunité ; 2 candidats sont effectivement intéressés, j’organise donc des entretiens en vue de les rencontrer rapidement.

     

    Je pars ensuite en visite chez un client. Mon objectif est d’en apprendre le maximum sur son entreprise, ses valeurs, sa culture, ses perspectives, et bien entendu, sur le poste à pourvoir. Je lui présente les CVs des candidats que j’avais emporté avec moi, malheureusement leurs profils ne conviennent pas à mon client ; nous mettons en place en plan d’action, et convenons de se recontacter sous 2 jours avec de nouveaux profils, plus adaptés à ses besoins.

     

    Je repasse au bureau pour vérifier mes mails et organiser ma journée du lendemain, qui sera entièrement consacrée à de la prospection téléphonique, on appelle ça les bud day : il y a un thème (cette fois ci le thème porte sur les métiers qu’on rêvait d’exercer quand on était petit) et de nombreux lots seront à gagner. Je finalise ma liste de prospects et sort acheter des accessoires pour parfaire mon déguisement.

  • Je reçois le mail d’un prospect intéressé par nos services, suite à l’envoi d’un CV que je lui avait fait parvenir il y a 3 jours : c’est une excellente nouvelle, car c’est un prospect qui travaille habituellement en exclusivité avec l’un de nos concurrents ! J’appelle le candidat qui me dit être en process avancé avec une autre entreprise, mais je parviens à le convaincre de rencontrer mon prospect. J’organise l’entretien pour le lendemain.

     

    Je lance ensuite une recherche dans notre base de données, en vue de trouver d’autres candidats à présenter à mon prospect ; j’élabore une liste, puis les contacte pour leur parler de cette opportunité ; 2 candidats sont effectivement intéressés, j’organise donc des entretiens en vue de les rencontrer rapidement.

     

    Je pars ensuite en visite chez un client. Mon objectif est d’en apprendre le maximum sur son entreprise, ses valeurs, sa culture, ses perspectives, et bien entendu, sur le poste à pourvoir. Je lui présente les CVs des candidats que j’avais emporté avec moi, malheureusement leurs profils ne conviennent pas à mon client ; nous mettons en place en plan d’action, et convenons de se recontacter sous 2 jours avec de nouveaux profils, plus adaptés à ses besoins.

     

    Je repasse au bureau pour vérifier mes mails et organiser ma journée du lendemain, qui sera entièrement consacrée à de la prospection téléphonique, on appelle ça les bud day : il y a un thème (cette fois ci le thème porte sur les métiers qu’on rêvait d’exercer quand on était petit) et de nombreux lots seront à gagner. Je finalise ma liste de prospects et sort acheter des accessoires pour parfaire mon déguisement.

    Après midi
  • Matinée

    Je commence ma journée en analysant les performances de mon équipe : nombre de candidats rencontrés, nombre d’entretiens candidats-clients organisés… J’identifie les membres de l’équipe qui sont les plus en difficulté et planifie de passer du temps avec eux cette semaine pour les aider.

    Je vois tous les membres de mon équipe individuellement pour faire un point avec eux sur la semaine passée et définir avec eux les objectifs de la semaine qui débute.

     

    Je participe ensuite à une réunion managers, l’occasion pour nous d’échanger sur nos secteurs d’activités respectifs, de partager nos bonnes pratiques et définir leurs objectifs des mois à venir. Nous évoquons le plan de recrutement pour renforcer nos équipes et planifions les formations des nouveaux arrivants.

     

    Je déjeune au restaurant avec l’un de nos meilleurs clients, l’occasion d’un échange informel qui me permet de personnaliser et renforcer notre relation. Nous discutons de ses projets et de ses perspectives pour l’année à venir.

  • J’accompagne un consultant en visite chez un client. Nous faisons un point global sur notre collaboration durant les 6 derniers mois et parlons d’un poste qu’il souhaite nous confier.

     

    De retour au bureau, je débriefe avec le Consultant et l’aide à mettre en place le plan d’action défini avec le client, afin de pourvoir ce nouveau poste au plus vite.

     

    Je participe ensuite à la revue de carrière d’un consultant de mon équipe : il s’agit d’un moment privilégié au cours duquel nous faisons un bilan de ses performances et définissons les objectifs de l’année à venir. Le consultant a réalisé le chiffre d’affaire attendu et obtient donc sa promotion de consultant senior.

     

    J’annonce la nouvelle à l’ensemble des membres de l’équipe, le consultant promu est chaleureusement félicité et célébré par une salve d’applaudissements. Ce genre de moment est particulièrement précieux dans mon quotidien de manager et donne du sens à mon activité.

     

    L’équipe sort fêter la promotion du consultant ; je termine de planifier la journée du lendemain, une journée dédiée à la prospection téléphonique sur le thème de la mode, et je les rejoins rapidement.

    Après midi
Rechercher des offres d’emploi